Pourquoi le VAE ?


Vous voulez faire du vélo votre mode de déplacement quotidien ?

En fournissant un complément d'énergie de l'ordre de 50 à 150 % de votre effort, l'assistance électrique vous permet de vous déplacer aisément sur des distances pouvant aller jusqu'à plusieurs dizaines de km (pour les plus courageux !). Le VAE constitue ainsi un mode de déplacement à part entière. 

Par ailleurs, il faut noter qu'en France, 80 % des trajets effectués en voiture font moins de 10km. Et que 50 % des trajets effectués en voiture font moins de 3km  (Source : ADEME). Ceci veut dire que potentiellement, le VAE pourrait remplacer 50 % à 80 % des trajets effectués en voiture. Nous mesurons ici tout l'avenir de ce mode de transport !

 

 

Vous en avez marre des transports en commun ?

Globalement, on estime que les VAE constituent une alternative intéressante aux transports en commun pour les personnes évoluant dans un périmètre n'excédant pas la quinzaine de kilomètres. Le VAE est ainsi tout à fait adapté pour des personnes qui habiteraient en petite couronne et travailleraient à Paris. Au-delà de 15km, il est évident qu'un goût prononcé pour l'exercice physique sera nécessaire.

 

 

Votre voiture vous coûte trop cher ? 

Selon l'INSEE, le coût de revient d'une voiture est de l'ordre de 4500€ par an (achat du véhicule, entretien, carburant, péages, stationnement et assurances).

En moyenne, un VAE revient quant à lui à moins de 500€ par an tout compris : c'est à dire en incluant l'achat, l'entretien, le coût de l'énergie ainsi que l'amortissement du vélo et de la batterie.

A court comme à long-terme, un VAE coûte donc entre 8 et 10 fois moins cher qu'une voiture !

 

 

Vous en avez marre des embouteillages ? 

A t'on besoin de le démontrer ? Le VAE compte parmi les modes de déplacement les plus performants en zones urbaines, à Paris notamment où les embouteillages sont légion. Il constitue en outre le moyen d'éviter les imprévus, de calculer avec précision les temps de trajets à effectuer. En effet, en VAE ceux-ci ne sont pas véritablement fonction des conditions de circulation, ni du vent, ni de la topographie. Ce sont les distances qui sont déterminantes.

 

 

Vous voulez gagner du temps ? 

La vitesse réglementaire des VAE est fixée à 25 km/h, soit une allure tout à fait intéressante à Paris et plus généralement en zones urbaines, qui vous permettra d'être plus rapide qu'en voiture ou en transports en commun. Il faut ajouter à cela qu'en VAE vous allez en général de porte à porte, sans passer par la case parking ou par la case métro, ce qui fait souvent une sacrée différence.

Si vous n'êtes toujours pas convaincus, sachez que nous commercialisons également des modèles dont la vitesse est fixée à 45 km/h (voir conditions en magasin).

 

 

Vous ne voulez pas transpirer en vous rendant à votre travail ? 

En VAE, quelque soit le parcours, on peut doser la quantité d'effort que l'on fournit et se faire assister en conséquence. Globalement cependant, il est très rare de transpirer à vélo électrique dans la mesure où l'effort qui est demandé correspond le plus souvent à celui que l'on fournit lorsque l'on marche où lorsque l'on pédale lentement. On fait ainsi davantage travailler les articulations que les muscles, ce qui est bon pour la santé. Nombre de travailleurs adoptent le VAE pour cette raison.

 

 

Vous souhaitez élargir votre périmètre de déplacement et vous réapproprier votre territoire ?

Nous y reviendrons, tous nos clients ont élargi leur périmètre de déplacement après avoir acheté un VAE. De par leur confort et leur rapidité, les VAE ont tendance à susciter chez leurs utilisateurs ... de nouvelles envies. Les frontières s'éloignent, de nouveaux territoires se profilent, ce que l'on ne faisait qu'en voiture ou en transport en commun devient accessible à vélo. Il y a quelque chose de magique dans cette possibilité qu'offre le VAE de se réapproprier son territoire.

 

 

Vous voulez vous maintenir en forme ?

A l'automne 2012, une étude de l’Observatoire régional de santé Île-de-France sur "Les bénéfices et les risques de la pratique du vélo" a montré que cette dernière était excellente pour la santé. En effet, en comparant l'accidentologie et l'exposition à la pollution automobile liée à la pratique du vélo et les bénéfices induits par l'activité physique ainsi pratiquée, cette étude a mis en évidence qu'il était excellent de faire du vélo, les bénéfices étant 20 fois plus importants que les risques encourus.

Si la pratique du vélo est excellente, celle du VAE l'est encore plus dans la mesure où les poumons ne sont pas surventilés lors de l'exercice et donc moins exposés à la pollution automobile. L'effort est plus doux et il est par ailleurs dosable en fonction de la forme physique de l'usager. Le VAE est ainsi très souvent recommandé par les professionnels de santé aux personnes âgées, aux personnes convalescentes, à celles qui sont en surpoids ou sujettes à des troubles cardiaques.

 

 

Votre condition physique ne vous permet plus, pensez-vous, de vous déplacer à vélo ?

Le VAE est un excellent moyen de se remettre au sport, il dégourdit le corps, permet de faire travailler les articulations, de remettre en route les cuisses, les mollets, les bras. Il permet en outre de retrouver des sensations, de se déplacer de manière active et dynamique, de se vivifier au grand air. Idéal pour retrouver une seconde jeunesse …

 

 

Vous ne voulez plus vous doper ?

En moyenne, vous avez disposition 250W dans vos jambes + 250W électrique, soit plus que la puissance qu'ont développé Amstrong ou Pantani dans leurs montées fulgurantes à l'Alpe d'Huez ou à Courchevel. On estime en effet que les produits dopants leur ont permis de développer une puissance de l'ordre de 450W. (Source : ici)

 

 

Vous ne voulez pas exposer vos poumons à trop de pollution ?

Le VAE permet de ne pas trop solliciter les systèmes cardiaque et musculaire, lesquels n'auront donc pas besoin d'un apport démesuré en oxygène. On ne se surventile donc pas les poumons, ce qui évite de les exposer aux pollutions atmosphériques engendrées par les voitures (particules fines notamment)

 

 

Vous voulez faire un geste pour l'environnement ? 

Ce pourrait être un argument majeur pour le vélo électrique. Celui-ci n'émet rien durant sa durée de vie, et nécessite peu de matière pour sa construction. Le seul point critique étant les batteries. Fonctionnant généralement au lithium, celles-ci doivent impérativement être recyclées. Néovelo incite ainsi ses clients à rapporter systématiquement leurs batteries usagées et s'engage à les basculer dans les filières de recyclage appropriées.