Transporter ses enfants à vélo : rien de plus facile !

Transporter ses enfants à vélo est devenu depuis plusieurs années la routine au Danemark, aux Pays Bas ou encore en Allemagne. En France, cette pratique est encore anecdotique.

Pourtant, comme le prouvent les témoignages ci-dessous, tous les vélos peuvent être équipés très facilement pour accueillir en toute sécurité des enfants de moins de 25 kilos qui ne savent pas encore pédaler seuls, à moins que vous ne décidiez d’adopter la solution cargo bike comme les deux familles que nous avons rencontré.

Martin et sa compagne circulent à vélo au quotidien et ont équipé leurs bicyclettes pour transporter leurs enfants confortablement et en toute sécurité.

Ci dessous : le vélo de Martin, importé des Pays bas.

Le vélo de sa compagne, acheté d'occasion sur le Bon Coin.

 Voici leurs indispensables. 

1. Béquille centrale double

C’est la seule manière d’être raisonnablement sûr que le vélo ne basculera pas pendant le chargement. Elle sera particulièrement utile quand vous aurez installé un enfant et que vous entreprendrez de mettre l’autre ou de remplir vos sacoches, ou encore si vous voulez abandonner votre vélo un instant pour aller retirer de l'argent ou acheter le pain. Nous vous recommandons particulièrement la béquille Ursus Jumbo qui est stable et solide. Elle coûte environ 25€ et s'installe très facilement.

2. Le siège avant :

Ci dessous : Bobike Mini, environ 40€ ou Hamax Kiss cadre, 69.90 €

On peut transporter à vélo les enfants dès qu’ils sont capables de se tenir assis (vers 6 mois) en utilisant un siège monté derrière le guidon. Pas cher, facile à installer et super pratique. Autre avantage : il est beaucoup plus facile de communiquer avec un enfant assis devant vous. Vous pouvez compléter le siège avant avec un pare-brise pour protéger l’enfant des intempéries.

3. Porte-bagage avant

Ci dessous : porte bagage Basil, environ 25€, sacoches Oryde double, 85€.

Une fois les enfants chargés, il faut encore caser leurs sacs et vos propres affaires. Le problème c’est qu’une fois qu’on a un siège enfant à l'arrière, le porte-bagages devient inutilisable, à moins d’y poser des sacoches.

L'une des solutions, c'est le porte-bagages avant. C’est super pratique, surtout associé à des tendeurs, un filet ou une caisse. Si possible, choisissez plutôt un modèle ancré sur le cadre que sur la fourche, ce sera beaucoup plus stable dans les virages.

 

Pour découvrir toutes leurs astuces, consultez le blog de Martin

D’autres parents ont décidé d’opter pour une solution avantageuse et multifonctions, le vélo cargo. A Paris, il a même une association dédiée, Paris Cargo Bike qui organise chaque année un grand rassemblement de ces drôles de vélos utilitaires.

Mohand, cycliste convaincu qui réside en banlieue parisienne, a décidé d’investir dans un vélo cargo après l’arrivée de son deuxième enfant : les allers-retours entre la maison et la crèche sont devenus beaucoup plus faciles et plus pratiques qu’avec une voiture ou les transports en commun.

Son vélo-cargo, acheté d’occasion, est le compagnon de toute la famille : il transporte les enfants devenus grands à leurs activités périscolaires d’une manière conviviale : le pilote peut discuter avec ses petits passagers tout en gardant les yeux sur la route. Il permet à Mohand et à sa compagne de transporter leurs achats au supermarché ou au marché, et d’effectuer facilement des allers-retours à la déchetterie etc., voire même de transporter du petit mobilier !

Côté technique, Mohand apprécie particulièrement les 8 vitesses, le cadre ouvert et le centre de gravité bas du vélo qui permet d’y installer plus facilement ses enfants que sur un porte bagage. Les deux roues de son biporteur le rendent très réactif dans la circulation, tout en restant stable à l’arrêt, grâce à sa quadruple béquille.

L’engin peut impressionner, mais il suffit d’un quart d’heure de trajet pour le maîtriser.

Jérôme, Leslie, Zacharie (6 ans) et Daphné (3 ans) vivent à Romainville, en 1ère couronne, depuis 4 ans. Avoir deux jeunes enfants compliquait leurs déplacements sur Paris (transports en commun malcommodes avec une poussette, difficultés pour se garer en voiture, embouteillages) si bien qu’ils finissaient par se rendre de moins en moins à la capitale, à leur grand regret.

Lors d’un séjour à Copenhague en 2014, ils ont observé avec intérêt les familles danoises se déplacer en vélo cargo, et ont décidé de sauter le pas à leur retour après un test proposé dans une boutique de cycles parisienne. Ils ont choisi un biporteur, fabriqué à la demande, selon leurs besoins.

Leslie utilise au quotidien le vélo-cargo pour déposer les enfants à l’école, et s’en sert régulièrement dans son métier de paysagiste : elle transporte les plantes et accessoires divers vers ses chantiers et lieux d’intervention. Le vélo est aussi mis à contribution pour leurs grosses courses hebdomadaires, le transport des enfants des voisins et amis vers les activités périscolaires.

Ils ont retrouvé le plaisir de faire des sorties culturelles à Paris pendant le week-end, sur des distances parfois assez importantes, qui justifient l’investissement dans l’assistance électrique, surtout pour accéder au plateau de la colline de Belleville en rentrant à la maison.

Si le vélo de Jérôme et Leslie parait imposant au premier abord, il se glisse très facilement dans le flot des voitures, et rassure d’avantage les parents qu’un vélo classique avec une remorque, qu’ils jugent dangereuse dans la circulation urbaine, d’autant qu’on ne peut pas garder un œil sur ses enfants.

Derniers conseils pour ceux qui hésiteraient à se lancer : tester impérativement le vélo avant l’achat : ce n’est pas un produit qu’on achète en ligne, le conseil est primordial et les sensations au guidon indispensables.

Si transporter vos enfants en biporteur vous tente, passez chez Neovelo pour essayer un de nos vélos-cargo Douze Cycles… et préparez-vous à être interrogé et pris en photo régulièrement !

Un grand merci à Martin, Mohand, Jérôme et Leslie pour leurs conseils, leur témoignage et leurs photos !