Faire du vélo en Île de France est excellent pour la santé !

Une étude de l’Observatoire régional de santé Île-de-France sur "Les bénéfices et les risques de la pratique du vélo" le confirme.

L’étude a consisté à évaluer les bénéfices et les risques liés à une pratique régulière du vélo en Ile de France. Outre l’analyse d’un certain nombre de données statistiques sur la pratique du vélo, 3 scénarios concernant la part modale du vélo ont été réalisés à des fins prospectives. Sont envisagés à l’horizon 2020 :

Un doublement de la part modale du vélo : 4% soit les cas de Grenoble, Rennes, Toulouse. Un quadruplement de la par modale du vélo : 8% soit le cas de Strasbourg. Une multiplication par 10 : c’est le scénario le plus ambitieux, qui est néanmoins observable en Belgique, Danemark, Hollande, Allemagne, Suède, Finlande, Italie …

En résumé, « la mortalité évitée ou provoquée par une pratique plus importante du vélo en Île-de-France montre des bénéfices pour la santé très nets, de l’ordre de vingt fois plus élevés que les risques. »

Le fait que ce ratio en faveur de la pratique du vélo soit très important est « essentiellement dû aux bénéfices de l’activité physique. »

Ce ratio est variable : « Plus la part modale du vélo est élevée, plus ce ratio est important, allant de 19 avec une part modale du vélo de 4% jusqu’à 27 avec une part modale du vélo de 20%. »

Ce ratio bénéfices/risques croît davantage si le report modal concerne des automobilistes basculant vers le vélo. « Un report vers le vélo provenant à 50% d’automobilistes évite en proportion 10 fois plus de victimes qu’un report provenant seulement à 5% d’automobilistes »

L’étude détaille également un certain nombre de co-bénéfices, non négligeables, liés à la pratique du vélo, d’autant plus élevés que le report provient des automobilistes. On citera notamment le décongestionnement des infrastructures de transports (routes et transports en commun : 7% dans le scénario le plus ambitieux - 20%), une diminution des émissions de Gaz à Effet de Serre (2 ,4 milliards de tonnes dans le scénario 20%) ainsi que de celles de particules fines.

Pour en savoir plus : "Les bénéfices et les risques de la pratique du vélo - Evaluation en Île-de-France", Observatoire Régional Santé Île de France